90 ans de normes, de transparence, d'expertise et de solidarité

Accès à www.oie.int

Lutte contre la Peste des Petits Ruminants en Afrique

11-12 février 2013 90 ans de solidarité

Réunion de lancement du projet «Normes pour les vaccins et approche pilote pour la lutte contre la Peste des Petits Ruminants (PPR) en Afrique», à Addis Abeda (Éthiopie), 11-12 février 2013
Patrick Bastiaensen©

C’était les 11 et 12 février 2013 : l’OIE en association avec l'Union Africaine (UA) lance un projet visant à préciser les méthodes pour éradiquer la maladie dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. 1ère pierre : une banque régionale de vaccins.

Le projet «Normes pour les vaccins et approche pilote pour la lutte contre la Peste des Petits Ruminants (PPR) en Afrique» consiste en premier lieu à mettre en place une banque régionale de vaccins contre la PPR pour certains pays ouest-africains. Il a pour ambition de tester les méthodes pour élaborer une stratégie pilote visant à combattre et éradiquer progressivement la maladie dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. L’amélioration du contrôle de la qualité des vaccins PPR produits et utilisés sur le continent Africain est également au programme, en optimisant les capacités du Centre Pan-Africain des Vaccins Vétérinaires de l'Union Africaine.
Souvenez-vous
Voir le communiqué

Les petits ruminants, potentiel de croissance économique

Les petits ruminants représentent un pourcentage élevé de potentiel de croissance économique pour le futur
©OIE

Ce projet est soutenu par des Fonds attribués au Fonds Mondial de l’OIE pour la santé et le bien-être animal par la Fondation Bill & Melinda Gates en 2012, qui considère comme essentiel l’investissement dans la protection des petits ruminants (chèvres et moutons). Ceux-ci représentent un facteur clé pour aider les populations rurales à échapper à la pauvreté. En effet, en ciblant des investissements sur les petits ruminants, on soutient davantage les agriculteurs les plus pauvres, en particulier les femmes. 
En savoir plus

Les banques de vaccins de l’OIE : disponibilité et réactivité

La création de banques de vaccins est un développement important pour l’amélioration de la santé animale et pour contrer la propagation des maladies animales transfrontalières dans le monde.

L'OIE a développé un nouveau concept de banques de vaccins dotées de stocks de roulement virtuels : le fournisseur (fabricant sélectionné par appel d’offre international se conformant aux normes de qualité de l'OIE) produit les vaccins à mesure des besoins ou bien les conserve (ainsi que les antigènes) dans ses locaux à ses propres risques et les renouvelle par roulement dans les conditions définies contractuellement avec l'OIE.

Ce concept permet une fourniture rapide, par le fournisseur sélectionné lui-même, de stocks urgents aux pays infectés afin de vacciner les populations animales à risque et de parvenir progressivement à l'éradication dans toute la mesure du possible.
En savoir plus

Fonctionnement de la Banque de vaccins PPR

Suite à un appel d’offre international lancé par l’OIE en octobre 2012, le Botswana Vaccine Institute (BVI) a été retenu pour fournir des vaccins contre la PPR. Le BVI sera –entre autres- responsable de la livraison de vaccins de haute qualité et d'assurer le transport rapide et efficace de vaccins commandés aux pays de destination ; environ 10 millions de doses de vaccin ont été livrées à des pays ouest-africains, entre août 2013 et janvier 2014.

La Peste des Petits Ruminants (PPR) : une maladie à fort impact économique

Chèvre atteinte de PPR dans la région de Thiès (Sénégal)
Habib Salami, © Cirad

La PPR, également connue sous le nom de « peste caprine », est une maladie infectieuse virale des caprins et des ovins qui se caractérise par de la fièvre, des lésions buccales, de la diarrhée, une pneumonie et souvent la mort. La maladie est causée par un virus apparenté à celui de la peste bovine.

Cette maladie est très présente en Afrique et se propage à d'autres continents. La PPR est l'une des maladies animales les plus importantes du point de vue économique, et elle affecte gravement l'existence et le niveau de vie des populations les plus pauvres du monde du fait de la perte de leurs animaux. Son contrôle constitue donc un élément crucial pour le soutien et l’amélioration du niveau de vie des populations rurales pauvres qui dépendent très souvent de l’élevage des petits ruminants. 

La PPR est listée sur le Code Terrestre de l’OIE (chapitre 14.8), et les Pays Membres sont tenus de la déclarer auprès de l’OIE.
En savoir plus

L’OIE et la PPR

L’OIE lutte contre la Peste des Petits Ruminants, aussi bien à l’échelle locale qu’internationale, et dans ce cadre, organisera avec la FAO une Conférence  interrégionale intitulée  «  stratégie  globale  PPR  »  en  décembre 2014.

Des normes pour les vaccins contre la PPR

Le Manuel terrestre contient les méthodes de diagnostic ainsi que les procédures de production et de contrôle des vaccins et d’autres produits biologiques validées au plan international. Le projet «Normes pour les vaccins et approche pilote pour la lutte contre la Peste des Petits Ruminants (PPR) en Afrique» facilitera grâce aux vaccinations en cours sur le terrain et au recherches associées la mise à jour des Normes de l'OIE incluses dans le Manuel Terrestre.

dates clés

cal

janvier

février

mars

avril

mai

juin

juillet

août

septembre

octobre

novembre

décembre

nos sites institutionnels

Site du siège de l'OIE

Sites des Représentations régionales de l'OIE

Suivez-nous sur...

Contacts

Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE)

12, rue de Prony 75017 Paris, France
INFORMATION : oie@oie.int
PRESSE : media@oie.int
SITE INTERNET : www.oie.int
TÉL : 33 (0) 1 44 15 18 88

L'OIE en images