90 ans de normes, de transparence, d'expertise et de solidarité

Accès à www.oie.int

L’OIE appelle à la mobilisation contre la rage

28 septembre 2013 90 ans d'expertise Mobilisation contre la rage

Ces films ont été produits avec le soutien de l’Union européenne et de la Son Altesse Royale la Princesse Haya Bint Al Hussein, Ambassadrice de bonne volonté de l’OIE.

28 septembre 2013 : À l’occasion de la Journée mondiale contre la rage, l’OIE produit trois vidéos visant à sensibiliser la communauté internationale sur les ravages de cette maladie et les moyens mondiaux à mobiliser pour la contrôler.

SAR la Princesse Haya

avec l'OIE contre la rage

Plus personne

ne doit mourir de la rage

Combattre la rage en Asie

Ces vidéos visent à traduire en images les messages essentiels de l’OIE sur la rage. Pour défendre cette cause majeure, Son Altesse Royale la Princesse Haya Al Hussein, Ambassadrice de bonne volonté de l’OIE prête sa voix à l’Organisation, interpellant le monde entier sur l’urgence de la situation, et l’existence de solutions concrètes.

Qu’attendons-nous pour nous mobiliser contre la rage ?

« La rage est un grave problème mondial de santé publique trop souvent sous-estimé, voire négligé. Pourtant nous savons qu’elle peut être éliminée. En la combattant à sa source animale et en vaccinant 70 % des chiens, nous pourrons l’éradiquer », SAR la Princesse Haya Bint Al Hussein.

Plus personne ne doit mourir de la rage

Pour la journée mondiale contre la rage du 28 septembre 2014, l’OIE poursuit sa campagne de sensibilisation grâce à une nouvelle infographie interactive.

Pour connaître les chiffres clés et de multiples autres informations sur cette maladie parcourez là ici :

Éradiquer la rage canine pour qu’il n’y ait plus de cas humains

Pour cela, la vaccination de masse des chiens est la méthode de choix, car la seule permettant une réelle interruption du cycle de transmission animal-homme de la maladie. Il existe d’excellents vaccins antirabiques canins, fabriqués selon les normes développées par l’OIE, et à un coût dix fois moins élevé que celui du traitement utilisé pour la prophylaxie humaine.
L’OIE s’engage depuis des décennies pour combattre cette maladie. Outre le développement et la révision régulière des normes pour la prévention et le contrôle de la maladie, les méthodes de diagnostic et la production de vaccins de qualité à usage vétérinaire, l’objectif poursuivi par l’OIE est double :

  • assurer la transparence des connaissances sur la maladie à l’échelle animale, grâce à sa notification obligatoire par les 180 Pays Membres de l’OIE et au recueil des données scientifiques issues de son réseau mondial de Laboratoires de Référence.
  • encourager les gouvernements et les donateurs internationaux à investir dans des programmes de contrôle de la rage, et notamment dans la vaccination des chiens

Environ 10% des ressources financières utilisées aujourd’hui pour traiter en urgence les personnes mordues suffiraient probablement aux Services vétérinaires nationaux du monde entier pour éradiquer la rage chez le chien, entrainant sa quasi-élimination chez l’homme.

La solidarité envers les pays en voie de développement est essentielle. Le Fonds Mondial de l’OIE pour la santé et le bien-être animal a déjà permis la réalisation de nombreuses actions, comme la création d’une banque de vaccins antirabiques pour les chiens destinée aux pays les plus pauvres de l’Asie, comme par exemple au Laos.

Tous unis contre la rage

Au-delà de ses actions propres, l’OIE travaille en collaboration étroite avec la FAO, l’OMS et le GARC (Global Alliance for Rabies Control) au développement de recommandations internationales pour une meilleure collaboration intersectorielle et la mise en œuvre mondiale des stratégies les plus appropriées.

La rage est d’ailleurs l’un des thèmes ciblés comme prioritaires par l’OIE, l’OMS et la FAO, dans le cadre de l’approche commune “One Health” développée à travers l’alliance dite « Tripartite ».

Conférence Mondiale FAO/OIE/OMS sur la rage (Incheon, Séoul, 2011) : la prévention à la source animale est la solution la plus durable

Cette Conférence a permis d’élaborer une stratégie conjointe mondiale en vue du contrôle de la rage.

Recommandations

En savoir plus

dates clés

cal

janvier

février

mars

avril

mai

juin

juillet

août

septembre

octobre

novembre

décembre

nos sites institutionnels

Site du siège de l'OIE

Sites des Représentations régionales de l'OIE

Suivez-nous sur...

Contacts

Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE)

12, rue de Prony 75017 Paris, France
INFORMATION : oie@oie.int
PRESSE : media@oie.int
SITE INTERNET : www.oie.int
TÉL : 33 (0) 1 44 15 18 88

L'OIE en images